L'action sociale

EFIDIS, acteur de la politique sociale

EFIDIS travaille en étroite collaboration avec les élus, les collectivités locales et les associations afin d'optimise l'accès et le maintien dans le logements de ménages en difficulté.

Pour EFIDIS, une quarantaine de collaborateurs travaillent à l'accompagnement des familles en difficultés sociales et financières, participent aux relogements dans le cadre des opérations de démolition-reconstruction, ou encore interviennent auprès des ménages pour faciliter leur intégration au sein de la collectivité.

Deux axes d'intervention majeurs

L'accès au logement

EFIDIS est particulièrement vigilant lors des commissions d'attribution aux candidatures présentant une fragilité économique et sociale. La conseillère sociale dresse alors un diagnostic et apporte une véritable aide à la décision.
Objectif : assurer une meilleure prise en compte des demandes de logements des populations défavorisées.

EFIDIS offre à ces ménages d'autres solutions telles que le bail glissant qui leur permet d'accéder à un logement en tant que sous-locataire d'une association, elle-même locataire auprès d'EFIDIS.
Objectif : permettre l'accès dans les lieux à des familles cumulant des difficultés économiques et sociales.

Le maintien dans les lieux

EFIDIS assure régulièrement des permanences sur les groupes immobiliers ainsi que des visites à domicile pour les familles en grande difficulté et/ou en situation contentieuse. Selon les situations, des partenariats sont établis avec les mairies pour mettre en place des commissions locales d'impayés avec l'ensemble des acteurs du dispositif de prévention et de gestion des impayés.

Objectif : instaurer un travail préventif, le plus en amont possible de la procédure judiciaire afin d’éviter l’obtention d’un jugement d’expulsion et de favoriser le maintien dans les lieux des familles en situation d’impayés.

Des solutions adaptées sont proposées aux locataires en difficulté : échéancier de la dette, orientation auprès de la Banque de France, appel au Fonds de Solidarité Logement ou encore à l’aide sur quittance, subvention qui permet d’adapter temporairement le loyer aux ressources du locataire en minorant le montant de sa quittance.
Objectif : proposer un plan d’apurement réaliste qui prend en compte la capacité contributive des ménages.

Autres interventions en matière d'accompagnement social

Les équipes qui ont en charge la politique sociale travaillent aussi sur : 

  • les conflits de voisinage liés aux troubles du comportement,
  • le relogement dans le cadre des opérations ANRU,
  • les échanges de logement à caractère social.